Motiver votre équipe : les 5 erreurs impardonnables que vous devez ne plus commettre

Un leader digne de ce nom permet de motiver son équipe et d’assurer par conséquent la montée en compétence de celle-ci. Il n’y a pas de règle toute faite pour diriger une équipe. Chaque manager est différent. Cependant, des erreurs sont irrattrapables. En bon manager, il est préférable de mettre l’accent sur ces cinq principes pour ne pas générer une démotivation immédiate ou même définitive chez les collaborateurs.

La mauvaise gestion de l’information et le manque d’équité

Comme au foyer ou dans un couple, la communication entre les collaborateurs s’avère primordiale. Si le manager n’est pas transparent dans ses dires, cela peut démotiver son équipe qui ne trouvera aucun sens dans ses actions. Pire, les collaborateurs penseront qu’ils sont mis à l’écart et que les explications sont juste réservées aux supérieurs hiérarchiques. Ce manque de partage impactera le sentiment d’appartenance et les collaborateurs s’investiront moins, car ils estimeront que leurs rôles demeurent peu significatifs au travail.

Par ailleurs, un manager qui n’agit pas tel un modèle s’expose inévitablement à la déconsidération de son équipe.  En terme plus clair, il doit servir d’exemple. Pour illustrer, un manager habitué à arriver en retard au bureau prend le risque d’être ignoré et moqué par ses subordonnés s’il effectue un recadrage sur la ponctualité. Par ailleurs, si les pratiques adoptées par le manager ne sont pas en adéquation avec les valeurs de l’entreprise, une dissonance grave va progressivement s’installer,

L’absence de Feedback et de reconnaissance

Chaque collaborateur a besoin d’un retour sur ses actions accomplies. Que ce soit un compliment, une demande d’opinion ou même une petite correction, le Feedback demeure vital pour conserver la performance au travail. En effet, exprimer un signe de reconnaissance permet au manager de motiver son équipe.

En bon manager, ce dernier se doit de partager le résultat de l’action du collaborateur avec celui-ci afin que l’envie de bien faire et la motivation restent. Dans le cas contraire, le travailleur risquera de se considérer comme un simple pion sans grande valeur au sein de l’entreprise. Ceci dit, il s’avère essentiel de donner du sens à leur travail.

La mauvaise gestion de la délégation

Dans ce thème, l’erreur impardonnable se résume par le fait de déléguer une tâche et de revenir sur sa décision par la suite. En totale perte de confiance, le collaborateur s’estimera incapable, ce qui impactera inexorablement sa motivation. Et inversement, une délégation trop grande avec aucun suivi exposera le travailleur à l’échec. Dans ce cas, l’effet semble tout aussi néfaste. Cette mauvaise délégation nuira à la force de proposition des travailleurs et n’aidera en aucun cas le manager à motiver son équipe.

Management : 4 règles pour sortir de la spirale de l’urgence
Coaching en entreprise: pourquoi la délégation est un besoin incontournable